Comment rédiger une lettre

Comment rédiger une lettre

0 Par Docutexte

Nous verrons dans cet article quelles sont les règles de base pour écrire une missive. Également, vous aurez quelques petits trucs pour débuter et également pour conclure une lettre.

Les règles de mise en forme du courrier

  • Inscrire le lieu et la date à laquelle vous écrivez en haut à droite
  • Ajoutez vos coordonnées(prénom, nom, adresse, courriel, numéro de téléphone) en haut à gauche
  • Signez toujours à la main votre courrier en bas à droite. De manière à ce que votre lecteur soit bien certain que la lettre vient de vous.

Débuter une lettre

  • Toujours vérifier deux fois que vous avez bien écrit le nom de la personne à laquelle la lettre est adressée.
  • Toujours débuter la lettre par la formule d’appel (formule de politesse)
    • Madame ou Monsieur si vous connaissez votre destinataire
    • Madame, Monsieur si vous ne connaissez pas le destinataire
    • Dans certains cas, comme en politique, en administration, etc… veuillez ajouter la qualité du correspondant, par exemple: Monsieur le préfet, Madame la mairesse, Monsieur le député, Maître(pour un avocat), Monsieur le juge, Madame la présidente, Monsieur le proviseur, etc…
  • Évitez d’ajouter « cher » ou « chère » en avant de la formule d’appel, la simplicité a sa place ici. Ne débutez pas par Cher Monsieur… N’écrivez pas non plus le nom de famille à la suite de Monsieur ou Madame, par exemple, Monsieur Villeneuve… Gardez ça simple.

Exemples de formules d’appel

  • Si vous écrivez à un préfet, débutez comme suit:

Monsieur le Préfet,

  • À un député:

Madame la Députée ou Monsieur le Député,

  • À un ministre:

Madame la Ministre ou Monsieur le Ministre,

  • À une mairesse ou un maire

Madame la Mairesse ou Monsieur le Maire,

  • À un avocat, un notaire ou un huissier de justice:

Maître,

  • À un médecin:

Docteur,

  • À un collègue de travail:

Cher Collègue

  • À un directeur ou une directrice:

Madame la Directrice ou Monsieur le Directeur,

  • À un proviseur:

Monsieur le Proviseur ou Madame la Proviseur,

  • À un colonel:

Colonel ou Mon Colonel,

  • À un archevêque ou un évêque:

Monseigneur,

  • À un ami ou une amie:

Cher Prénom, Mon Cher Prénom ou Ma Chère Prénom,

Conclure une lettre

On termine toujours une lettre par la formule de politesse. Celle-ci reprend les appellations et mots utilisés dans la formule d’appel du début du courrier.

Les formules à utiliser

  • « Veuillez recevoir », « Je vous prie d’agréer », « Je vous prie de croire ».
  • Utilisez les même qualités qu’en début de lettre: « Monsieur », « Madame », « Madame, Monsieur ».
  • « À l’expression de mes meilleurs sentiments », « Mes sincères salutations », « Mes respectueuses salutations », « À l’expression de mes sentiments distingués ».
  • « Me tenant à votre disposition pour un prochain entretien », « Dans l’attente de votre réponse ».
  • « Je vous prie de croire à l’expression de mes meilleurs sentiments »
  • Utilisez le « à »

Les formules à éviter

  • Évitez le « en »
  • « l’expression de mes salutations distinguées », On ne peut pas exprimer ses salutations… ça ne se dit pas.
  • « En l’expression de mes sentiments les meilleurs », « En ma considération distinguée »
  • « Je vous pris de croire en l’expression de mes meilleurs sentiments »

Exemples de formules de politesse pour finir une lettre:

  • Au préfet:

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de ma considération distinguée.

  • À un député:

Veuillez agréer, Madame la Députée ou Monsieur le Député, à l’expression de ma très haute considération.

  • À un ministre:

Veuillez agréer, Madame la Ministre ou Monsieur le Ministre, en l’expression de mes sentiments distinguées.

  • À une mairesse ou un maire

Veuillez agréer, Madame la Mairesse ou Monsieur le Maire, à l’assurance de mes sentiments respectueux et dévoués.

  • À un avocat, un notaire ou un huissier de justice:

Je vous en prie de croire, Maître, à l’expression de mes sentiments respectueux.

  • À un médecin:

Croyez bien, Docteur, à l’expression de mes sentiments respectueux.

  • À un collègue de travail:

Veuillez croire, Cher Collègue, à mes sincères salutations.

  • À un directeur ou une directrice:

Veuillez agréer, Madame la Directrice ou Monsieur le Directeur, à l’expression de mes sentiments respectueux.

  • À un proviseur:

Veuillez agréer, Monsieur le Proviseur ou Madame la Proviseur, à l’expression de mes salutations distinguées.

  • À un colonel:

Veuillez agréer, Colonel ou Mon Colonel, à l’expression de ma très haute considération.

  • À un archevêque ou un évêque:

Je vous prie de croire, Monseigneur, à l’assurance de mes sentiments dévoués.

  • À un ami ou une amie:

« Bien amicalement à vous », « Affectueuses pensées », « Fidèlement à toi »

Tableau des formules de politesses

VerbeQualité du destinataireContenuQualité du contenu
Acceptez,
Agréez,
Croyez bien,
Je vous prie d’accepter,
Je vous prie d’agréer,
Je vous prie de croire,
Veuillez accepter,
Veuillez agréer,
Veuillez recevoir
Madame,
Monsieur,
Cher(e) ami(e),
Monsieur le Préfet,
Madame la Mairesse,
Monsieur le Député,
Docteur,
Mon Colonel,
Bref, utilisez la même appellation qu’au début de la lettre.
À l’assurance de,
À l’expression de,
À mes salutations,
À mes sentiments,
À mes amitiés,
À mes hommages,
À mes respects,
À ma considération
Cordiaux,
Dévoués,
Distingués,
Empressés,
Respectueux,
Sincères

À partir des idées du tableau précédent, vous créez votre formule complète en tenant compte de ce que vous ressentez envers la personne à qui votre lettre s’adresse. Vous pouvez également tenir compte des contextes sociaux, de l’organisation pour laquelle vous travaillez et des relations interpersonnelles.

Il n’existe aucun code officiel, vous pouvez utiliser la simplicité ou faire preuve d’initiative, mais également de fantaisie pour écrire ces formules. Trouvez la meilleure façon d’exprimer exactement ce que vous ressentez.